Les Zèbres à plumes : Atelier d'écriture
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cinq livres sur une île déserte.

Aller en bas 
AuteurMessage
Alphonsine
Petite plume
avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Cinq livres sur une île déserte.   Ven 3 Avr - 16:29

Vous partez en vacances sans Internet dans un coin perdu, loin de tout. Une île déserte, si on veut aller au bout du concept.

Quels sont les cinq bouquins que vous emmèneriez avec vous, et pourquoi ? Very Happy

(Idée soufflée par un bon génie du forum Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://gnossiennes.wordpress.com/
Chat Bleu
Petite plume
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 01/03/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   Ven 3 Avr - 20:10

(Chouette sujet ! Very Happy )

J'emmène ma liseuse, avec 250 bouquins dessus ^^
Cinq ? Hum... C'est à la fois beaucoup et pas beaucoup, il va me falloir un temps de réflexion, là...

(oui, mon message ne sert à rien, mais en fait si, il sert à exprimer mon enthousiasme, et oui, je parle toute seule)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diogène
Duvet
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 24
Localisation : Dans une monade

MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   Ven 3 Avr - 21:12


Alors cinq ... Comme il n'y en a que cinq je vais marcher à l'affectif, et prendre les ouvrages qui m'ont mis une immense claque dans la gu**** !

- La République, de Platon. Ce choix, le premier, est aussi paradoxale : parce que je suis pas du tout platonicien. Mais c'est le premier livre que j'ai réellement lu, et cette lecture me fit m'effondrer. C'est depuis ce jour que je me suis activement lancé dans la littérature, et je ne me suis jamais arrêté un seul jour.

- La guerre du Péloponnèse, de Thucydide. Pour lui, c'est là peu près la même raison que pour Platon. J'étais tout jeune lecteur, et il m'a fait découvrir l'histoire de l'antiquité, dont je suis tombé amoureux.

- Lettres à Lucilius, de Sénèque. Quand je l'ai entre les mains, il faut littéralement me tirer pour que je quitte ma lecture. C'est mon livre de chevet, je ne le quitte jamais, et je passe pas une journée sans en lire au moins une lettre.

- Les Essais, de Montaigne. Le plus grand écrivain de tous les temps ( pour moi, personnellement, bien sûr ). C'est avec lui que j'ai appris à "écrire", dans le sens ou je l'ai prit comme modèle pour forger mon style.

- Illusions perdues, de Balzac. La première fois que je l'ai lu, j'ai pleuré, tellement ce livre m'a troublé. Et pour cause : Lucien de Rubempré, 20 ans, veut devenir écrivain : moi, le même âge, avec le même souhait.

Enfin, voilà. Vous l'aurez compris, j'ai un rapport très affectif avec la littérature Smile

Maintenant, j'attends de voir vos listes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonsine
Petite plume
avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   Ven 3 Avr - 23:19

Chat bleu : tricheuse Laughing J'ai hâte de voir ta liste !

Diogène : Rien qu'avec Montaigne, il y a tellement de quoi faire... Very Happy Je ne l'ai pas encore lu en entier, même si j'ai lu en large et en travers, voire étudié de très beaux passages (en recoupant, je dois avoir lu tout le premier livre et une majeure partie du 3e, mais bon) , mais faut que je les rachète. Mon ex me les a piqués. Sad

Je réfléchis à ma liste aussi, je devrais poster demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://gnossiennes.wordpress.com/
Diogène
Duvet
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 24
Localisation : Dans une monade

MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   Ven 3 Avr - 23:52

Comme il n'y a pas d'ordre à proprement parler dans les Essais, on peut le lire dans n'importe quel sens et même en morceau sans aucun problème de toute façon. Mais j'ai un comportement hautement maniaque avec les livres; et si je les lis pas dans l'ordre, avant propos, introductions, préfaces, notes incluses, je me sens comme fragmenté.
Voler Montaigne ! Le méchant pas beau ! Mad

J'ai hâte de voir vos listes ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonsine
Petite plume
avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   Sam 4 Avr - 9:37

Le pire, dans une rupture, c'est la dispersion d'une bibliothèque. B)

Alors...

1) Le magnifique tome des Œuvres complètes de Tinan quand je l'aurai édité. Penses-tu réussir ! de Jean de Tinan. C'est mon livre fétiche, un livre proche de moi, comme un grand-frère à qui je viens demander conseil régulièrement, qui me connaît et me réconforte.

2) Richard Brautigan, Mémoires sauvés du vent. J'adore Richard Brautigan, c'est ma découverte de l'année. Des trois-quatre que j'ai lus, je retiens celui-ci, magnifique réflexion, poétique et mélancolique, sur la mort et le temps qui passe. Mêlés à des histoires d'enfance plus ou moins innocentes. Léger et profond à la fois. J'hésite même à prendre aussi La Vengeance de la pelouse, recueil de petits textes en prose... à voir.

3) Les Amours jaunes de Tristan Corbière. Un peu de poésie et donc l’œuvre unique de ce poète que j'aime beaucoup. Un côté poète maudit, une belle déconstruction de l'alexandrin et des poèmes bien plus simples, proches des chansons populaires, un je ne sais quoi de rugueux dans le style qui me plaît beaucoup.

4) Il m'en manque un... Ah ! Un peu de théâtre. On ne badine pas avec l'amour de Musset. Toujours un peu dans la légèreté grave ou la gravité légère, j'imagine.

5) Admettons que j'aie plein de temps. La Recherche du temps perdu. Je peux ou c'est de la triche ? Very Happy
J'avoue que c'est un des livres qui m'a le plus changé, qui a le plus modifié mon point de vue sur le monde. Et il y a aussi moyen d'y picorer, doucement, des passages ça et là : certaines réflexions du narrateur m'avaient subjuguée. Si je devais n'en choisir qu'un, Sodome et Gomorrhe ou A l'ombre des jeunes filles en fleurs.

Et comme on ne peut pas lire que des trucs exigeants en terme de concentration, j'ai hésité aussi à y mettre un Harry Potter, dans ce top. Mais Brautigan se lit très bien et sans efforts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://gnossiennes.wordpress.com/
Chat Bleu
Petite plume
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 01/03/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   Lun 6 Avr - 21:12

Diogène, diable, La République ! Je crois que si je l'emmenais sur une île déserte, le bouquin finirait en morceaux, à moins que je me mette à me mutiler, de rage de ne pouvoir engueuler Platon de vive voix pour ses incohérences déguisées (mais bref, petit grief personnel découlant de certains cours de philo ^^)
Quant aux Illusions perdues, il m'a fait à peu près le même effet...

Alphonsine, tu me donnes envie de découvrir Tinan et Brautigan... On verra ça dès que je ne vivrai plus en mode sac-à-dos !

Bon, voilà ma liste... Y'a pas d'ordre, ce serait trop compliqué, moi qui n'aime pas choisir ^^

Le Spleen de Paris, de Baudelaire, ben oui c'est hyper classique mais j'aime Baudelaire ! Et je sais par expérience que je peux lire et relire ces poèmes sans m'en lasser, toujours aussi absorbée...

Moi aussi je prendrais bien La Recherche du temps perdu Very Happy Déjà ça me permettrait de tout lire, ce que je n'ai pas encore eu le temps de faire, et il y a moult et moult passages que je relis avec plaisir dans La Prisonnière ou A l'ombre des jeunes filles en fleurs...

Les Poèmes d'Ossian. Découverte de cette année, barde gaélique du IIIéme siècle, qui me ramène dans les montagnes et les brumes d'Écosse, dans un monde de guerriers héroïques et généreux, amoureux de belles chasseresses et guettant l'apparition des fantômes de leurs ancêtres dans les nuages... Aaah, comment dire, je me sens incompréhensiblement chez moi dans ce livre, comme en Écosse d'ailleurs...

Jacques le Fataliste et son Maître, de Diderot, parce que c'est drôle, facile à lire, plein de trucs et de machins, philosophique, une petite pépite !

Et puis, Crime et châtiment, de Dostoïevski, le premier que j'ai lu de lui et... pffuu, cette profondeur d'analyse des méandres de l'esprit humain, comment s'en lasser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diogène
Duvet
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 24
Localisation : Dans une monade

MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   Lun 6 Avr - 23:43

Et oui la République ! Singulier, pour un livre dans lequel je ne trouve aucune sympathie intellectuelle ! Mais c'est mon premier amour de jeune homme, et, sans lui, je n'aurais sans doute jamais découvert la littérature. La naïveté d'un amour primitif le sauve dans mon esprit.

Je crois vraiment qu'Illusions perdues est un livre qui ne peut que toucher de jeunes écrivains, c'est à dire de véritables amoureux de la littérature et qui souhaitent en faire leur vie. Quiconque voudrait s'engager sur cette voie se doit de le lire. Après seulement, il pourra se dire : je sais; je continue. Avant, il ne s'agit que d'une badinerie.

Le seul reproche que j'ai à faire à Baudelaire, c'est d'avoir nommé ce recueil : petits poèmes en prose, et non pas petite prose poétique. Peut être suis-je ronchon, mais pour moi un poème est versifié, tout le reste est de la prose. Je veux bien nommer certains morceaux prose poétique, mais pas poème. M'enfin, ce n'est qu'une légère divergence sémantique, Baudelaire reste un titan !

J'aurais aussi pu ajouter la recherche ... Surtout que c'est un de mes modèle littéraire. Mais j'ai fait le choix de l'affectif : que voulez-vous, on n'en pouvait mettre que cinq !

Ah ! Diderot ... Ah, Dostoïevski ! Je suis justement entrain de les relire tout deux. Jacques le Fataliste et Crime et châtiments, avec en regard Logique du Pire de Clément rosset. J'aime produire des collusion entre plusieurs livres et auteurs qui, a priori, n'avaient aucune raison de se rencontrer.

Tiens, peut être devrais-je refaire une liste, en prenant en compte mes attendus intellectuelles uniquement ?

Aller, je le fais rapidement et sans explication : 1 - Le réel, de Clément Rosset. 2 - Lettres à Lucilius, de Sénèque. 3 - Philosophie antique et exercices spirituels, de Pierre Hadot. 4 - L'obsolescence de l'homme, de Gunther Anders. 5 - L'Ethique, de Spinoza.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromède
Duvet
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 08/04/2015
Age : 27
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   Mer 8 Avr - 22:16

Puisque je n'ose me lancer encore dans un long texte, voici en vrac les quelques livres que je pourrais emmener sur une île déserte:

Cent ans de solitude, de Gabriel Garcia Marquez, parce qu'il sait comme personne mettre de la magie dans la (parfois triste) réalité de notre existence, et que quand on est à l'autre bout du monde on a besoin de magie.

Hamlet de Shakespeare, parce que j'aime les fous, l'anglais et les vers de ce bon vieux William. Et parce que c'est un très bon souvenir du club "théâtre en anglais" du lycée.

Candide de Voltaire: ma prof de français en prépa nous a dit un jour que Candide était un livre antidépressif, et je pense qu'elle a bien raison. Qu'il nous fasse rire ou au contraire qu'on ait vraiment pitié de lui pour ces terribles aventures, c'est un livre cathartique génial.

Si je dois choisir de la poésie je dirais le Chant général de Pablo Neruda, d'abord parce que je ne l'ai pas encore fini (hehe cyclops ) et ensuite parce que ses vers me touchent beaucoup. Je trouve aussi qu'il a une justesse d'expression qui est assez rare en poésie.

Il m'en manque un... si j'ai le droit de tricher un peu j'ajouterai Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll, même si je ne l'ai pas encore lu (honte à moi je sais silent ) parce que je sais que je vais l'adorer. D'ailleurs si je ne l'ai pas encore lu c'est parce que j'attends le bon moment pour m'y mettre dans des conditions optimales et en tirer le plus de plaisir en le lisant... Dès cet été je m'y mets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diogène
Duvet
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 24
Localisation : Dans une monade

MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   Lun 13 Avr - 23:22

Ah le Candide ... Pour un conte de Voltaire il m'a plutôt ennuyé celui-là : je lui préfère Zadig. Peut-être parce que je suis un amoureux de Leibniz et que la critique qui est faite de lui dans ce livre est simplette ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonsine
Petite plume
avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   Mar 21 Avr - 17:08

C'est pas de la triche : rien n'indique qu'on ne peut pas choisir un livre pas encore lu. Jolie liste, Andromède Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://gnossiennes.wordpress.com/
eXistenZ
Duvet


Messages : 8
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   Mar 16 Juin - 11:30

Une trop bruyante solitude de Bohumil Hrabal

Oeuvres complètes de Kafka

Théâtre complet de Ionesco

Ethique de Spinoza

La Reprise de Kierkegaard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonsine
Petite plume
avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   Mar 16 Juin - 21:55

Les petits malins qui embarquent des œuvres complètes Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://gnossiennes.wordpress.com/
Petite Perle Givrée
Duvet
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 33
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   Mer 17 Juin - 18:29

Bah si je pars juste en vacances... je prends que des livres que j'ai pas lus!!!! ^^
Non mais.
Genre Jane Eyre là, je suis en train.

Sinon naturellement...

Le mystère de la patience (Jostein Gaarder)
L'élégance du Hérisson (Muriel Barbery)
Une volupté nouvelle (Pierre Louÿs)
Un dictionnaire (genre le larousse)
Un dictionnaire de rimes


Mais sinon, je pense que stratégiquement je préférerais un couteau suisse et un manuel de survie et des plantes comestibles.
De toutes manières ça m'intéresse pas de survivre seule sur une ile déserte. J'vous préviens.

*ronchonne*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diogène
Duvet
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 24
Localisation : Dans une monade

MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   Mer 24 Juin - 18:23

Spinoza, quel bon choix Very Happy Il vaut tout à lui seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cinq livres sur une île déserte.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cinq livres sur une île déserte.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Article, liens, et quiz
» Percy Jackson ▲ cinq livres, deux films, et vos avis.
» Le Club des Cinq par Claude Voilier
» Livres que je donne
» Top five des couvertures de la série des cinq détectives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Zèbres à plume :: Autour des ateliers :: Le petit café-
Sauter vers: